Exposition de la femme aux éléments traces métalliques et baisse de la fertilité : étude menée en zones minières du Haut-Katanga

Revue de l'Infirmier Congolais

Résumé
Objectif. Déterminer les concentrations urinaires en arsenic et en cadmium chez la femme et d’analyser le délai nécessaire à la conception et le taux de l’hormone anti-mullerienne (AMH), marqueur de la fertilité.
Matériel et méthodes. Il s’agit d’une étude analytique où les femmes exposées ont été recrutées dans une zone minière du Haut-Katanga et les femmes non-exposées dans une zone loin de toute activité minière. Le test de X 2 ainsi que le calcul du rapport de côtes et de l’IC à 95% ont été utilisés avec le seuil de signification fixé à p<0,05.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *