Place des modèles prédictifs de la septicémie néonatale en milieux à faibles ressources

Revue de l'Infirmier Congolais

Résumé

Le diagnostic de la septicémie chez le nouveau-né est un défi dans la pratique quotidienne du clinicien. La difficulté de mise au point expose à un risque d’usage abusif des antibiotiques souvent chez des patients qui n’en nécessitent pas toujours. Malgré l’identification des marqueurs précoces, non seulement leur analyse est complexe et couteuse, mais aussi leur interprétation reste délicate. D’une part, la faible spécificité de ces marqueurs ; d’autre part, la faible disponibilité en milieux à ressources limités ne rendent pas leur utilisation aisée.

Des modèles de prédiction ont été développés en rassemblant des paramètres biologiques et cliniques en vue d’améliorer leur spécificité et leur valeur diagnostique. L’usage de ces modèles prédictifs a prouvé leur utilité aussi bien dans la réduction de l’exposition aux antibiotiques que dans la rationalisation de la démarche diagnostique dans les unités de soins néonatals.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *