Accouchement sur utérus cicatriciel à l’hôpital général de référence de Katuba à Lubumbashi, République Démocratique du Congo

Revue de l'Infirmier Congolais

Résumé

Introduction. L’accouchement sur utérus cicatriciel constitue un risque important de la désunion de la cicatrice utérine. L’objectif est de déterminer le pronostic fœto-maternel en cas d’accouchement sur utérus cicatriciel.

Matérieletméthodes. Il s’agit d’une étude descriptive transversale d’une période allant du 1er janvier au 31 décembre 2020 sur échantillonnage non probabiliste de convenance arrêté à 35 cas d’accouchements sur utérus cicatriciel sur un total de 408 cas d’accouchements à la maternité de l’hôpital général de référence (HGR) de Katuba à Lubumbashi.

Résultats. L’analyse des données montre que la fréquence d’utérus cicatriciel était de 8,58% ; l’âge moyen était de 33,7 ± 2,4 ans avec les extrêmes de 17 et 49 ans ; l’espace intergénésique supérieur ou égale à 2 ans était de 71,43% et 91,43% des femmes avaient suivi les consultations prénatales (CPN). La césarienne était indiquée chez certaines parturientes (54,29%), l’épreuve utérine était envisagée dans certaines circonstances (74,29%) avec un taux de la réussite de 62%. . La morbidité par rupture utérine était de 5,71%, le pronostic maternel était bon à 97,14% des cas ; le décès maternel était de 2,86% des cas, 85,72% des nouveau-nés étaient en détresse respiratoire et 8,57% des décès périnatales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *