Connaissances, attitude et pratiques des vendeuses face à la 3ème vague de la Covid-19 au marché public Rail Texaco à Lubumbashi, République démocratique du Congo

Revue de l'Infirmier Congolais

Résumé

Introduction. Les autorités sanitaires congolaises ont annoncé la survenue de la 3ème Vague de la Covid-19 avec Kinshasa comme épicentre où une augmentation des cas des décès est considérable. L’objectif est de déterminer les connaissances, attitude et pratiques des vendeuses face à la 3ème vague de la Covid-19 au marché public.

Méthodologie. Il s’agit d’une étude descriptive transversale d’une période de 2 mois allant du 20 Juin au 20 Août 2021 au Marché Public Rails Texaco de la ville de Lubumbashi sur un échantillonnage non probabiliste arrêté à 393 vendeuses ayant accepté notre interview.

Résultats. L’analyse des données montre que l’âge moyen des vendeuses était de 36,5 ± 1,7 ans avec les extrêmes entre 18 et 55 ans. Le niveau d’étude était secondaire chez 42,24% des vendeuses et 23,41% étaient analphabètes.  Leur connaissance sur la Covid-19 dans sa 3ème vague était mauvaise chez 48,34% et leur attitude était mauvaise chez 52,42%. La pratique des mesures barrières était assez bonne chez 45,80%. Pour 29,51% d’entre-elles, la 3ème vague est une manipulation politicienne pour vacciner la population et 33,08% avaient peur de revivre le confinement. Au sujet de la vaccination, 77% étaient contre et 35,55% disaient que les vaccins tuent les gens. Pour éradiquer la pandémie à Covid-19, un grand nombre soit 52,42% avaient foi à la prière et 32,82% suggéraient de trouver un médicament buvable à la place du vaccin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *