Le Dossier Médical Informatisé et le défi de la protection des données individuelles des patients

Revue de l'Infirmier Congolais

Résumé

Introduction. Le dossier médical informatisé tend à se généraliser au sein de nombreux établissements de santé privés de Lubumbashi. Si ses avantages sont indéniables, il sied de noter toutes fois que le DMI présente des faiblesses liées au risque des pertes ou d’usurpation des données patient qui sont réputées sensibles car relevant du secret médical.

Méthodes. L’étude a consisté en un questionnaire fermé et écrit élaboré sur la base des standards internationaux de sécurité informatique, en l’occurrence le prescrit du Mémento de sécurité informatique pour les professionnels de santé en exercice libéral Politique Générale de Sécurité des Systèmes d’Information de Santé (PGSSI-S). Sur base d’une participation volontaire, une partie de ce questionnaire a été administrée aux différents professionnels de santé du CMDC utilisant régulièrement le DMI (médecins, infirmiers, techniciens de laboratoire et techniciens d’imagerie) et une autre était destinée aux administrateurs du dit logiciel. Au total 64 personnes ont participé à l’enquête dont 59 utilisateurs et 05 administrateurs du DMI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *